• Le Président du Faso Michel Kafando a procédé par décrets au baptême de six camps militaires du Burkina.

Les décrets ont été rendus publics ce 28 octobre 2015 et entrent en vigueur dès ce 29 octobre 2015. Six casernes sont concernées. L’une d’elles prend le nom du Président Thomas Sankara, le père de la Révolution d’août 1983. Il s’agit de la garnison camp militaire de Pô. En 1976, Thomas Sankara prenait le  commandement du  Centre national d’entraînement commando, situé dans ledit camp. Le Président du Faso participera en personne  à la cérémonie officielle de baptême de ce camp qui aura lieu le 29 octobre 2015.

La seconde caserne, le camp 11-78 situé à Ouagadougou, change de nom et prend celui du Général Baba Sy. Ancien chef d’Etat-Major des Forces Armées voltaïques et Chancelier des Ordres Nationaux du Burkina-Faso, le Général Sy est le père de l’actuel président du Conseil  national de la transition (CNT), Cheriff Sy.

Le  camp militaire de Tenkodogo est baptisé camp Général Tiémoko Marc Garango, du nom de l’ancien ministre de l’économie et des finances et premier Médiateur du Faso.

Le camp militaire Bangré ENSOA à Kamboinssin prend le nom de l’ancien chef d’état-major général des armées du 19 décembre 1979 au 07 décembre 1980, le Général Bila Zagré. Le cinquième camp, Bankuy à Dédougou, se nommera désormais camp militaire Nazi Boni, célèbre écrivain burkinabè (il serait le premier), mais surtout homme politique voltaïque (il a été élu à l’Assemblée nationale française en 1951). Le sixième camp a été baptisé Camp PMK. Ce nom désignera désormais l’ancien militaire Camp militaire Bangré PMK (Prytanée militaire du Kadiogo).

Des cérémonies officielles seront organisées ce 29 octobre 2015 pour officialiser ces nouveaux noms. Ces baptêmes de casernes entrent dans le cadre de la célébration des 55 ans d’existence des Forces armées nationales du Burkina.

Source : Burkina 24

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here