Le chef d’Etat tchadien a été désigné pour un an à la présidence tournante de l’institution panafricaine. Il succède au Zimbabwéen Robert Mugabe.

Le président du Tchad, Idriss Déby Itno, a été officiellement désigné pour occuper la présidence tournante de l’Union africaine (UA) lors de la cérémonie d’ouverture du 26e Sommet, samedi 30 janvier.

Il avait été choisi par les présidents de la région Afrique centrale, à qui revenaient cette année le poste, en marge du sommet Chine – Afrique de Johannesburg, en décembre.

Idriss Déby Itno doit en principe occuper ce poste pour un an. Mais il doit remettre son mandat national en jeu lors d’une élection présidentielle, en avril prochain. « Si d’aventure, il venait à perdre cette élection, cela ne posera pas de problème, précise une source au sein de la commission de l’Union africaine. C’est son successeur éventuel qui occuperait le poste ».

Déby appelle les dirigeants du continent à mettre fin aux crises « par la diplomatie ou par la force, selon leur nature »

Hommage à Mugabe

Dans son discours d’acceptation, il a rendu hommage à son prédecesseur, le Zimbabwéen Robert Mugabe, « infatigable militant de l’indépendance et de la dignité de l’Afrique ».

Il a également appelé les dirigeants du continent à revoir leur fonctionnement collectif, notamment pour assurer eux-même la sécurité du continent. « Notre organisation fonctionne toujours comme il y a 20 ou 30 ans. Nous nous réunissons souvent. Nous parlons toujours trop. Nous écrivons beaucoup. Mais nous n’agissons pas assez, et parfois pas du tout, a-t-il déploré. Nous n’anticipons pas assez. Nous attendons tout de l’extérieur. Cela doit impérativement changer si nous voulons faire changer le cours de l’histoire de l’Afrique. »




Pointant « les crises parfois insupportables au Soudan du Sud, Libye, Somalie, Burundi, Sahel, bassin du lac Tchad », il a appelé les dirigeants du continent à y mettre fin « par la diplomatie ou par la force, selon leur nature ».

Le président tchadien a notamment plaidé pour le projet de mise en place d’une force africaine qui permettrait d’intervenir dans la prévention des crises.

 

Cliquez ici pour lire l’article ou Déby demande de sortir du CFA : «L’Afrique ne peut pas évoluer avec le Franc CFA. Nous devons frapper, notre propre monnaie.»

Source : Pierre Boisselet Pour JeuneAfrique

1 COMMENTAIRE

  1. LE PRESIDENT DEBY A ETE ELU A LA TETE DE L’UNION AFRICAINE
    CE POSTE DE PRESIDENCE DOIT ETRE SUPPRIME
    Au sommet de l’union africaine il y’a deux présidents:
    –le (la) président(e) de l’union
    -le (la) président(e) de la commission
    Le premier est choisi parmi les chefs d’état le second est désigné par le sommet des chefs d’état. Pour alléger la première présidence doit être supprimée afin de renforcer la seconde. Le président de la commission ne doit plus être nommé par les chefs d’état, il doit être choisi parmi les députés du parlement panafricain et ces députés doivent être élus au suffrage universel par le peuple africain.
    LA MODIFICATION DE L’UNION AFRICAINE EST LA VOIE LA PLUS RAPIDE POUR CREER LES ETATS-UNIS D’AFRIQUE OU UNE FEDERATION CONTINENTALE.
    ETAPES POUR LA CREATION DES ETATS-UNIS D’AFRIQUE OU UNE FEDERATION AFRICAINE

    • Première étape: Voter une loi, dans tous les pays africains, pour mettre le drapeau de l’union africaine dans les présidences, les assemblées nationales, préfectures, commune et plaques d’immatriculation des voitures

    • Deuxième étape: Organiser des élections africaines au suffrage universel, pour avoir des afro -députés au parlement panafricain en Afrique du Sud.
    • Troisième étape: Les afro-députés nouvellement élus, vont choisir parmi eux, les membres de la commission ou du gouvernement de l’union africaine.
    • Quatrième étape: La commission de l’union africaine, va coordonner les CER(3) (communauté économique régionale) pour :
     la fusion des armées nationales,
     la création de la banque centrale, de la monnaie africaine
     la circulation d’un passeport unique africain
     La dotation du continent en industrie de pointe et en infrastructure.
     Etc.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here