– La France va accorder 300 millions d’euros supplémentaires d’aide au Mali, notamment pour le développement du nord du pays, où l’ex-rébellion touareg et les groupes armés progouvernementaux viennent de sceller la paix, rapporte l’AFP le 16 octobre, citant des sources diplomatiques françaises. «On va annoncer environ 300 millions d’euros jusqu’en 2017, dont une partie substantielle pour le Nord», a déclaré une de ces sources. (Agence Ecofin)

Cette somme s’ajoutera aux 300 millions d’euros de prêts et aides déjà accordés par Paris lors d’une conférence des donateurs pour le Mali tenue en mai 2013 à Bruxelles.

La nouvelle aide sera officiellement annoncée lors d’une conférence de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) pour la relance économique et le développement du Mali prévue le 22 octobre à Paris. L’Union européenne (UE), principal bailleur du Mali, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) feront aussi des annonces lors de cette conférence.

L’ex-rébellion du nord du Mali et ses rivaux de groupes armés progouvernementaux avaient annoncé le 15 octobre avoir scellé la paix après plusieurs jours de pourparlers.

Ce «pacte d’honneur» devrait mettre fin aux hostilités entre les deux camps, qui ont ensanglanté le nord du Mali en août et en septembre.

A noter par ailleurs que le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (photo) est attendu le 21 octobre  à Paris. M. Keïta a été reçu à plusieurs reprises en France depuis son élection en 2013, mais c’est la première fois qu’il aura droit à tous les fastes d’une visite d’Etat.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here