« Je pense que le moment est venu pour mettre en place une Agence de presse panafricaine et une station de télévision continentale efficace qui fonctionneront 24/24 et vont rivaliser les chaînes telles que CNN et BBC au niveau de la présentation du continent », a déclaré le ministre namibien des Technologies de l’information et des communications. Les propos de Joel Kaapanda sont rapportés par l’agence Chine nouvelle (Xinhua), en marge du  Forum sur la coopération médiatique Chine-Afrique, tenu à Beijing, la capitale chinoise

Il a beaucoup été question de stratégie à mettre en place pour changer la mauvaise image des Chinois et des Africains, image véhiculée dans le monde par les médias qui ne sont pas les leurs.« Tant que les médias chinois et africains renforceront leur coopération et se soutiendront les uns les autres, cela aura un impact important sur l’état d’esprit de l’opinion publique mondiale », a expliqué Cai Fuchao, directeur de l’Administration nationale de la presse, de la publication, de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision en Chine.

La Chine et l’Afrique sont encore représentées de façon déformée, car elles occupent encore une position relativement faible en matière d’opinion publique à travers le monde, a souligné le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Ming.

Joel Kaapanda ajoute qu’il faut une coopération entre les médias chinois et africains. Une coopération qui couvre l’échange de programmes, de nouvelles et de personnel, favorisant davantage les relations bilatérales et les contacts entre les peuples.

Cai Fuchao a dit la nécessité de former des ressources humaines, de faire des échanges techniques, de renforcer la coopération industrielle ou encore de réaliser des reportages et des documentaires avec des équipes mixtes sino-africaines. L’Empire du Milieu, qui a une longueur d’avance en matière de numérisation des contenus audiovisuels, se propose d’assister les pays africains dans leur transition numérique. L’échéance est prévue dans un an.

Environ 260 délégués de 42 pays africains ont participé au forum de Beijing. Parmi eux, des ministres et des dirigeants de médias audiovisuels.

AGENCE ECOFIN

1 COMMENTAIRE

  1. Lénine,avait dit en 1917: » Qui tient Afrique tiendra le monde » Ce que Lénine disait est toujours valable. Mais nous ne devons plus accepter que des étrangers viendront s’approprier l’Afique, donc je suis d’accord avec Aminata Traoré qui appelle les africains de s’approprier leur destin sessant d’etres des exilés ..

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here